La norme EN ISO 5817 définit les niveaux de qualité des indications relevées lors des contrôles des soudures. Les niveaux de qualité sont au nombre de 3 du plus au moins exigent : B, C et D. Les tolérances dimensionnelles des indications observées sont de ce fait plus ou moins contraignantes

Que définit la Norme ISO 5817 ?

ISO 5817 est une norme internationale qui définit les exigences pour la qualité des soudures dans la construction métallique. Elle couvre les exigences pour les soudures à l’arc sous gaz protecteur et les soudures par fusion.
Ce standard établit plusieurs éléments concernant les soudures :

  • Les classes de qualité selon leur apparence et leur aptitude à la fissuration lors de sollicitations mécaniques ;
  • Les exigences pour la préparation des bords à souder ;
  • Les exigences pour la réalisation des soudures ;
  • Les exigences pour le contrôle de la qualité des soudures.

Il est donc normal de se demander comment la norme peut s’appliquer.

Comment la norme ISO 5817 s’applique-t-elle ?

La norme EN ISO 5817 s’applique aux soudures des structures métalliques de construction, y compris les ponts, les bâtiments, les pylônes, les grues et autres ouvrages d’art. La norme vise à garantir la qualité et la durabilité des soudures dans ces structures et à prévenir les problèmes de fissuration et de rupture qui pourraient survenir en cas de soudures de mauvaise qualité.
A chaque fin de passe ou de cordon de soudure, des contrôles surfaciques et/ou volumiques doivent être effectués après nettoyage aussi bien par le soudeur que par le contrôle interne de l’entreprise.
La norme EN ISO 5817 régit ces contrôles. Elle classe par niveau de qualité les différentes indications que l’on peut observer. Il faut par la suite calculer les dimensions de ces dernières et comparer vis à vis des tolérances admissibles afin de conclure sur d’éventuels défauts.
Les défauts sont répartis en 3 catégories :

  • Les défauts superficiels ;
  • Les défauts internes ;
  • Les défauts géométrique.

Ces défauts sont à surveiller et corriger afin de garantir la qualité de la soudure effectuée.

Comment vérifier la qualité des soudures ?

Il y a plusieurs compétences et connaissances nécessaires afin de vérifier la qualité des soudures de manière optimale :

  • Avoir la connaissances de la norme ISO 5817 et de ses critères de classification des défauts de soudure.
  • Maitriser les codes et réglementations applicables aux soudures et aux structures soudées.
  • Connaissance des techniques de contrôle non destructif (CND) couramment utilisées pour détecter les défauts de soudure, telles que l’essai de choc acoustique, la radiographie, l’ultrason, la magnétoscopie, etc.
  • Savoir utiliser les équipements de contrôle et les instruments de mesure nécessaires pour effectuer le contrôle.
  • Avoir la capacité à interpréter les résultats des tests de contrôle et à les comparer aux critères de la norme ISO 5817 pour évaluer l’acceptabilité des défauts de soudure.

Les compétences requises peuvent varier selon le type de structure soudée, les codes et réglementations en vigueur et les exigences du client. Des questions sur le contrôle des soudures ? N’hésitez pas à nous contacter pour discuter de vos projets.
qualité soudure