Les constructions métalliques doivent depuis 2014 disposer d’un marquage CE notamment dans le but de satisfaire les exigences essentielles du Règlement de Produit de Construction (RPC). Cette obligation est couverte par la norme harmonisée EN 1090 : Exécution des structures en acier et en aluminium. 

Le marquage CE nécessite 3 étapes principales : 

Un essai de type initial et/ou un calcul de type initial correspondant à une production unique répondant aux exigences;
Une certification du contrôle de production en usine par Organisme Agréé intervient alors;
La déclaration de conformité (DoP) peut alors être rédigée.

Les fabricants de charpentes métalliques doivent ainsi se faire certifier suivant l’EN 1090 afin de pouvoir mettre en libre-circulation leurs produits.

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *